Château d’Eltz
Eltz, affluent de la Moselle au kilomètre 34

La tête rocheuse elliptique s’élève jusqu’à 70 mètres au-dessus de l’Eltz, qui l’entoure sur trois côtés. Un château fort y a été construit au 12ème siècle et est depuis 8 siècles la propriété de la famille noble.

Longue d’environ 60 kilomètres, l’Eltz s’écoule de l’Eifel en direction de la Moselle, traverse des villages pittoresques comme Monreal et sépare le Maifeld de l’Eifel. Autrefois, on ne se mariait jamais de l’autre côté de la rivière, on ne dansait même pas ensemble, m’a raconté ma grand-mère : De ce côté de la rivière, les fiers agriculteurs du Maifeld avec leurs terres fertiles, favorisés par le climat entre l’Elz et la Moselle, faisant partie du bassin du Rhin moyen, de l’autre côté de l’Eltz, les habitants de l’Eifel avec leurs terres arides dans les montagnes plus élevées.

Le long des ruisseaux passaient souvent des routes commerciales, comme probablement le long de l’Elz. Par chance, le château n’a pas souvent été sérieusement en guerre. Dans les années 1331-1336, les seigneurs d’Eltz s’opposèrent, avec d’autres chevaliers impériaux libres, à la politique territoriale de l’archevêque et prince électeur Balduin de Trèves. Ce dernier construisit le Trutzeltz sur un promontoire rocheux au-dessus du château et déclara la vendetta d’Eltz. Les chevaliers impériaux libres perdirent leur liberté impériale. Balduin nomma Johann burgrave, en tant que sujet et non en tant que chevalier libre.

Warenkorb
Es befinden sich keine Produkte im Warenkorb
Weiter einkaufen
0